Alerte aux légionelles à la piscine de Brunoy (Essonne), fermée au public pendant 15 jours


Mercredi 13 Mai 2015 à 17:03 l Actualisé Mercredi 13 Mai 2015 - 17:39



La Communauté d'agglomération du Val d'Yerres annonce la fermeure de la piscine pour au moins 15 jours
La Communauté d'agglomération du Val d'Yerres annonce la fermeure de la piscine pour au moins 15 jours
La Communauté d'agglomération du Val d'Yerres a reçu hier mardi 12 mai le rapport d’analyse de détection de la légionelle à la piscine de Brunoy (Essonne). "Sur les 3 points de contrôle, 2 ont révélé la présence de la bactérie supérieure aux seuils d’alerte et d'action : 8 600UFC/l dans les vestiaires et 25 000 UFC/l dans le retour de boucle (en fin de circuit)".
 
" Les taux constatés n’ont rien d’exceptionnels mais imposent une réaction rapide et déterminée. Nous avons immédiatement fermé les vestiaires puis la piscine elle-même afin de procéder au traitement nécessaire ", estime la Communauté d'agglomération du Val d'Yerres, dans un communiqué.

Des risques d'infection pulmonaire
 
Les légionelles sont des bactéries naturellement présentes dans l’eau. Elles colonisent fréquemment les réseaux d’eau, notamment les réseaux d’eau chaude sanitaire, les installations de climatisation ainsi que les tours aéroréfrigérantes. 
 
Cependant, leur multiplication peut  entraîner, dans des cas extrêmes, une infection pulmonaire grave – la légionellose. La légionellose touche les adultes et principalement les personnes fragiles (personnes âgées, personnes atteintes de maladies chroniques ou affaiblissant les défenses immunitaires). La contamination se fait uniquement par voie respiratoire, en inhalant des gouttelettes d’eau contenant la bactérie et diffusées par aérosol (bains bouillonnants, douches, systèmes d’air conditionné, tours aéro-réfrigérantes). 

Comment détecter la maladie ?
 
La maladie apparaît dans les 2 à 10 jours après l’exposition à l’eau contaminée. Elle se traduit par un état grippal avec de la fièvre importante et de la toux, pouvant s’accompagner éventuellement d’autres signes (difficultés respiratoires, douleurs musculaires, perte d’appétit). 
 
Devant de tels signes, n’hésitez pas à consulter votre médecin, car la prise en charge de la légionellose par antibiothérapie adaptée est d’autant plus efficace qu’elle peut être mise en œuvre rapidement.
 
La piscine de Brunoy est donc fermée pour traitement de la bactérie. Cette fermeture devrait durer 15 jours.









Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com