Publicité.



Alcoolémie, défaut de permis, récidive : permis "confisqués" pour quatre conducteurs de l'Eure


Publié le Dimanche 10 Août 2014 à 19:13 l Actualisé le 10/08 - 19:50


Dans l'Eure, pour une conduite sous l'emprise d'un état alcoolique (délit), la rétention administrative peut aller jusqu'à 6 mois. Mais c'est le tribunal correctionnel qui décide en dernier ressort de la durée du retrait  (Photo d'illustration)
Dans l'Eure, pour une conduite sous l'emprise d'un état alcoolique (délit), la rétention administrative peut aller jusqu'à 6 mois. Mais c'est le tribunal correctionnel qui décide en dernier ressort de la durée du retrait (Photo d'illustration)
Quatre automobilistes ont fait l'objet de procédures diverses pour conduite sans permis et/ou sous l'emprise d'un état alcoolique, ce week-end, dans la région de Bernay (Eure).

Vendredi 8 août, vers 17 h 40, à La Neuville-du-Bosc, un homme de 29 ans, originaire de la commune, a été surpris par les gendarmes du peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) de Bernay au volant de sa voiture alors qu'il n'est pas titulaire du permis de conduire et que le véhicule n'est pas assuré.

Samedi 9 août, à 9 h 45, à Nassandres, le même PSIG a interpellé un conducteur de 23 ans de Romilly-la-Putenaie après l'avoir contrôlé à l'éthylotest avec un taux de 1,96 gr d'alcool par litre de sang. Le jeune homme faisait déjà l'objet d'une injonction de restituer son permis de conduire à la préfecture.

Ce même jour, vers 23 h 40, un homme de 37 ans, domicilié dans un village proche de Bernay, a été intercepté dans le centre-ville de Bernay par les gendarmes alors qu'il conduisait sous l'emprise d'un état alcoolique. L'éthylotest a affiché un taux d'alcool de 1,70 gr par litre de sang. Il était en état de récidive, ce qui pourrait conduire à l'annulation de son permis.

Enfin, ce dimanche martin 10 août, à 4 h 20, un jeune conducteur du Mesnil-Jourdain a été contrôlé avec un taux de 1,50 gr par litre de sang, alors qu'il circulait au volant de son véhicule dans le centre-ville d'Ecardenville-la-Campagne.

Dans tous les cas, sauf dans le premier puisque l'automobiliste n'avait pas de permis, les gendarmes ont procédé sur le champ à la rétention administrative du permis avec perte de six points. Les contrevenants seront amenés à comparaître devant le tribunal correctionnel d'Evreux, dans les prochains mois.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE