Alcool au volant : 11 conducteurs en infraction verbalisés cette nuit de la Saint-Sylvestre près d'Yvetot


Dimanche 1 Janvier 2017 à 11:45

300 automobilistes ont été soumis à un dépistage d'alcoolémie et stupéfiants en 4 heures, près d'une discothèque du Pays de Caux (illustration)
300 automobilistes ont été soumis à un dépistage d'alcoolémie et stupéfiants en 4 heures, près d'une discothèque du Pays de Caux (illustration)
Plus que jamais en cette nuit de réveillon du Nouvel an, les routes étaient sous haute surveillance en Seine-Maritime. Les forces de l'ordre mais aussi la préfecture avaient prévenu que des contrôles seraient mis en place pour lutter contre les conduites addictives : alcool, stupéfiants, vitesse...

Sans surprise, les gendarmes de la compagnie d'Yvetot et du Peloton motorisé (PMO) d'Ecalles-Alix ont procédé à une opération destinée à combattre l'insécurité routière cette nuit de dimanche 1er janvier de 3 à 7 heures.

"La nuit de la Saint-Sylvestre étant traditionnellement arrosée, l'objectif était que chacun rentre chez soi sans accident", relate le chef d'escadron Franck Piédagnel, commandant la compagnie d'Yvetot.

300 conducteurs dépistés

Pour ce faire plusieurs postes avaient été installés au rond point d'Ecalles-Alix et dans l'agglomération de Motteville.

Environ 300 dépistages alcoolémies ont ainsi été réalisés en quatre heures. "Même si beaucoup de personnes contrôlées présentaient un taux de zéro alcool", reconnaît l'officier de la gendarmerie, "11 conduites sous l'empire d'un état alcoolique ont tout de même été verbalisées (7 délits et 4 contraventions). Parmi ces derniers, deux conduisaient malgré l'annulation de leur permis de conduire."

Les gendarmes de la compagnie d'Yvetot continueront à réprimer sans la moindre faiblesse toutes les infractions graves génératrices d'accidents, prévient Franck Piédagnel.













Publicité.














PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook