Publicité.



Agriculteurs : Debout la France propose "trois solutions immédiates" pour sortir de la crise


Publié le Lundi 20 Juillet 2015 à 12:19 l Actualisé le 20/07 - 12:36


La crise qui secoue actuellement le monde de l'élevage et de l'agriculture ne manque pas de faire réagir les politiques. L'occasion pour les candidats aux élections régionales en Normandie de Debout la France, de rappeler que Nicolas Dupont-Aignan " a mis en garde depuis des années contre le détricotage progressif de ce qui faisait la force de notre agriculture".

Les têtes de listes Anne Boissel, maire de Saon et elle-même agricultrice (Calvados) et Nicolas Calbrix rappellent que leur mouvement avait alerté sur la suppression des quotas qui structuraient la PAC depuis sa naissance et qui avait permis à l’agriculture française de se moderniser.

Les candidats normands proposent des solutuions pour sortir de la crise :
" Incapables de taper du poing sur la table à Bruxelles pour protéger nos agriculteurs, François Hollande et Stéphane Le Foll, le premier en lançant un appel stérile à la grande distribution, le second en se cachant derrière l’absence de compromis en Europe pour justifier son inaction, ne sont clairement pas à la hauteur des enjeux".
 
Nos éleveurs se trouvent démunis face à la distorsion de concurrence au sein de l’Union européenne. La directive sur les travailleurs détachés permet un dumping social dramatique pour nos agriculteurs. Ils souffrent également de l’ouverture totale des frontières qui met notre agriculture en concurrence avec des pays aux normes sociales et environnementales très faibles.
 
Enfin, la surveillance sanitaire des produits importés même au sein de l’Union européenne, est totalement négligée sans parler des normes absurdes toujours plus nombreuses venant de Bruxelles aggravées parfois par la législation française.
 
Debout la France propose trois solutions immédiates à cette crise :
 
La suppression de la directive sur les travailleurs détachés qui instaure un dumping social inacceptable pour nos agriculteurs;

La suppression des cotisations salariales agricoles qui pèsent sur nos exploitations et la création pour les remplacer d’une taxe minime sur la grande distribution;

Le rétablissement immédiat des prix garantis planchers, à l’image du Canada, et la régulation de certaines productions comme le lait". 




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE