infoNormandie infoNormandie





Publicité.





infoNormandie.com



 







Adjugé, vendu ! L'Eure se débarrasse de ses vestiges et récupère 102 000€


Publié le Mercredi 30 Mars 2016 à 12:19

Des camions de 13 à 16 tonnes, avec ou sans grue, des fourgons, plusieurs tracteurs, des lots de pièces détachées des pneus ont fait le bonheur des enchérisseurs (Photo@CD27)
Des camions de 13 à 16 tonnes, avec ou sans grue, des fourgons, plusieurs tracteurs, des lots de pièces détachées des pneus ont fait le bonheur des enchérisseurs (Photo@CD27)
Entre le 8 et le 29 mars, des dizaines de véhicules, du matériel, des outils et de pièces détachées diverses, propriété des services du département de l'Eure, réformés et destinés à être cédés pour l’euro symbolique ou même mis au rebus ont été mis en vente sur un site d’enchères. Toutes les additions faites, le produit de cette vente atteint près de 102 000 €.

C’est la bonne voire la très bonne surprise de la deuxième vente aux enchères, proposée entre le 8 et le 29 mars, sur le site spécialisé agorastore.fr. Pour une mise à prix initiale globlale de 26.449 €, les enchères se sont finalement envolées à 101 809 €. Pas mal pour du matériel réformé, destiné à finir au rebus ou à être revendu à l’euro symbolique.

Des véhicules légers roulants et non roulants, une moto, des camions de 13 à 16 tonnes, avec ou sans grue, des fourgons, plusieurs tracteurs, des lots de pièces détachées des pneus ont fait le bonheur des enchérisseurs (particuliers, collectivités, associations ou entreprises) et ont été adjugés bien au dessus de leur prix initial.

La mongolfière de l'Eure adjugée 7 400€

La palme revient à un chargeur de marque Caterpillar, datant de 1983 et comptabilisant environ 4000 heures de fonctionnement. Mis à prix à 2511 €, il est adjugé, 33 enchères plus tard, à 19 950 €. Egalement mis en vente, la nacelle, la remorque, le brûleur et quelques petits équipements de l’ancienne montgolfière aux couleurs de l'Eure ont trouvé de nouveaux propriétaires pour près de 7 400 €.

Ce procédé de vente aux enchères des biens amortis dont le Département n’a plus l’utilité répond à une double volonté : de développement du durable d’une part et de bonne gestion et de chasse au gaspillage d’autre part.

Les objectifs sont aujourd’hui remplis : les matériels vendus vont connaître une seconde vie et plus de 100 000 € seront crédités sur les comptes de la collectivité. D’autres ventes seront programmées dans les prochains mois.



: Eure















Publicité.














PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE