Publicité.



Accusés d'avoir roué de coups un curé des Andelys, ils sont condamnés à la prison ferme


Publié le Jeudi 7 Juillet 2016 à 20:01 l Actualisé le 07/07 - 21:43


Le père Olivier Lemesle, 43 ans, ne connaissait pas ses agresseurs (photo@Diocèse d'Évreux)
Le père Olivier Lemesle, 43 ans, ne connaissait pas ses agresseurs (photo@Diocèse d'Évreux)
Deux hommes, accusés d'avoir tabassé le père Olivier Lemesle, curé aux à Andelys, dorment ce soir en prison. Ils ont été condamnés ce jeudi 7 juillet à des peines d'emprisonnement ferme : 18 mois dont 6 avec sursis pour l'un, 15 mois dont 3 avec sursis pour l'autre. Le premier a été incarcéré à l'issue de l'audience, le second remis en liberté.

Ils s'acharnent sur lui et le rouent de coups

Les faits remontent à la nuit du 3 au 4 juin dernier. Vers 5 heures du matin, deux inconnus pénètrent par effraction dans l'immeuble du centre paroissial, rue de Fontanges. Ils se retrouvent au deuxième étage, frappent à la porte du prêtre qui leur ouvre sans se méfier. A cet instant, sans véritable raison, les deux hommes se jettent sur le père Lemesle et s'acharnent sur lui le rouant de coups, au visage et au niveau du thorax.

Un autre prêtre, le père Dollé, qui loge à l'étage inférieur est réveillé par des bruits suspects dans l'escalier (il s'agit des agresseurs qui prennent la fuite). Inquiet, il monte alors au domicile du père Lemesle et le découvre allongé sur le sol, le visage tuméfié et en sang.

Sérieusement blessé (fractures de plusieurs côtes) l'ecclésiastique est hospitalisé à Évreux.

Enquête méthodique

Pour les gendarmes des Andelys, l'enquête s'annonce difficile. La victime ne connait pas ses agresseurs, il peut simplement en fournir un signalement précis. La cellule d'identification criminelle (CIC) procède à des constatations de police technique et scientifique. Des traces et indices sont prélevées sur le lieu de l'agression, dans l'appartement du curé, et transmises au laboratoire de la gendarmerie.

Les enquêteurs de la brigade de recherche (BR) et leurs collègues de la brigade territoriale des Andelys entendent la victime, font une enquête de voisinage. Le travail est méthodique. Au fil des jours, les éléments s'accumulent. Les résultats des analyses ADN confortent les gendarmes qui peuvent ainsi mettre deux noms sur les agresseurs présumés.

Une agression crapuleuse

Les suspects, âgés de 22 ans, sont déjà connus de leurs services et de la justice pour avoir été impliqués dans des affaires de violences. Ils sont localisés dans le secteur d'Étrepagny. Et puis, hier matin, vers 6h30, un dispositif d'interpellation est mis en place. Le premier homme est arrêté au domicile de ses parents, le second dans sa famille à Vernon.

Placés en garde à vue, les mis en cause ne tardent pas à reconnaitre être les auteurs du tabassage du prêtre andelysien. Lors de leur audition, ils affirment avoir agi de manière crapuleuse, sans motif et sans savoir que le père Lemesle était un homme d'église. Le soir des faits ils étaient alcoolisés.

Obligation de soins et de trouver un travail

Déférés aujourd'hui au palais de justice d'Évreux, le magistrat du parquet leur a notifié une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel. La sentence est tombée ce jeudi soir :

- 18 mois de prison, dont 6 avec sursis, mise à l'épreuve pendant deux ans, interdiction d'entrer en contact avec son complice et avec la victime pour le principal mis en cause qui a fait l'objet d'un mandat de dépôt à l'audience.

- 15 mois de prison, dont 3 mois avec sursis, pour le second qui est ressorti libre du palais de justice.

Tous les deux font l'objet par ailleurs d'une obligation de soins et de trouver un travail.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE