Publicité.



A Rouen, le voisin faisait une fixation sur la jeune femme : éconduit, il brûle sa voiture


Publié le Dimanche 24 Mai 2015 à 09:35 l Actualisé le 25/05 - 18:50


L'auteur présumé d'un incendie qui a détruit deux véhicules et endommagé la vitrine d'un restaurant boulevard de la Marne, à Rouen, à été identifié et interpellé. Lors de sa garde à vue, le suspect, âgé de 29 ans, a reconnu les faits mais n'a pas vraiment expliqué sa motivation, qui serait affective.

Lire ici le rappel des faits

Samedi matin, vers 7 heures, les pompiers sont appelés à intervenir pour éteindre un feu de voitures, boulevard de la Marne, sur la rive droite de Rouen. L'incendie s'est d'abord déclaré sur une Dacia Sandero, et s'est propagé à une 208 Peugeot endommageant également la façade d'un immeuble et la vitrine en plexiglas d'un restaurant.

Un précieux témoignage

Les premières constatations policières permettent d'établir que l'origine pourrait être criminelle. Une enquête de voisinage est menée immédiatement par les fonctionnaires de police-secours. Un témoin leur signale avoir aperçu un inconnu, muni d'un bidon, répandre un liquide sur une voiture. 

L'audition de la propriétaire de la Dacia, une jeune femme de 30 ans qui demeure boulevard de la Marne, permet aux policiers d'apprendre que sa voiture a déjà été victime d'actes de vandalisme ces derniers mois. Le ou les auteurs ont lacéré à deux reprises les pneus à coups de couteau.

Empêtré dans ses explications

Elle raconte également être harcelée par un voisin, un homme qu'elle connait et qui semble faire une fixation sur elle. Les enquêteurs vont voir cet homme qui habite l'immeuble voisin, et leur attention est tout de suite attirée par des traces de roussi au niveau des sourcils et des cheveux. Il est interpellé et ramené à l'hôtel de police.

Questionné, le suspect tient des propos curieux qui éveillent les soupçons des policiers. Empêtré dans ses explications, le voisin finit par avouer être l'auteur de l'incendie et des actes de vandalisme précédents. Alors qu'il est placé en garde à vue, les enquêteurs constatent que l'homme porte des traces de brûlures au bas des jambes.

Déféré devant le magistrat du parquet de permanence, l'incendiaire s'est vu notifier l'interdiction de revenir dans le quartier où les faits se sont déroulés. Il a été remis en liberté.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE