A Rouen, la lutte sans fin de la brigade anticriminalité contre le racolage actif


Mardi 21 Mai 2013 à 20:54 l Actualisé Mercredi 22 Mai 2013 - 14:31



Pas de répit pour le racolage actif sur les boulevards à Rouen. La lutte engagée par les services de police de la ville pour répondre aux nombreuses plaintes de riverains, est quotidienne, de jour comme de nuit.

Ainsi, deux nouvelles interpellations, ont été opérées deux soirs de suite par la brigade anticriminalité (Bac). La première s'est déroulée dimanche à 23 h 45, boulevard de la Marne, à l'angle de la rue du Champ des Oiseaux, à Rouen. Un endroit réputé pour ses travestis.

Scénario classique : une personne à l'allure d'une jeune femme en mini jupe, bottes de cuir et décolleté profond, arpente le trottoir d'un pas hésitant. Soudain, elle hêle un passant qui s'approche. La discussion s'engage et le couple s'en va bras dessus dessous. Direction, une impasse tranquille. Les policiers regardent la scène. Suivent discrètement la prostituée et son client. Quand ils décident de les contrôler, l'homme a déjà le pantalon sur les chevilles. Il déclare aux policiers avoir payé 20 euros pour une fellation.

La prostituée était un homme

Tous les deux sont priés de se présenter à l'hôtel de police pour contrôle de papiers et de situation. La prostituée est en fait un travesti d'origine péruvienne et âgé de 41 ans. Le client , 46 ans, est domicilié à Préaux.

Le lendemain, vers 22h 50, c'est une jeune prostituée de nationalité roumaine et âgée de 22 ans qui a été invitée à suivre les policiers. Elle se trouvait quai de Paris à Rouen et faisait les cent pas lorsqu'elle a été surprise en train de faire des signes à un automobiliste pour le contraindre à s'arrêter. Beau prince, le conducteur de la Laguna a fait monter la jeune femme dans sa voiture et a pris la direction du quai du pré au Loup. Au cours du contrôle, le client a indiqué avoir déboursé 40 euros pour une fellation.









Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com