A Rouen, ce jeudi matin, les surveillants de la maison d'arrêt dénoncent le manque d'effectif


Mercredi 18 Mars 2015 à 20:07 l Actualisé Jeudi 19 Mars 2015 - 01:34



Les surveillants dénoncent l'insuffisance des effectifs, notamment à la maison d'arrêt de Rouen (Photo d'ilustration)
Les surveillants dénoncent l'insuffisance des effectifs, notamment à la maison d'arrêt de Rouen (Photo d'ilustration)
A l'appel du syndicat pénitentiaire des surveillants non gradés (SPS) et de la CGT pénitentiaire, les surveillants de la maison d'arrêt de Rouen et du centre de détention des Vignettes à Val-de-Reuil sont invités à se rassembler devant la prison Bonne Nouvelle à Rouen, ce jeudi 19 mars à partir de 7 heures. Les manifestants souhaitent ainsi attirer l'attention de l'administration pénitentiaire et de l'opinion publique sur le manque d'effectif et la détérioration de leurs conditions de travail.

" Il est temps de dire stop ! "

"Epuisement professionnel, souffrance au travail, manque de personnels, agressions et insécurité : il est temps de dire stop !", affirment, d'une même voix, les deux syndicats réunis à l'occasion de cette journée d'action.

"Face à une administration à la logique financière et inhumaine et malgré les agressions à répétition, un absentéisme croissant, la souffrance au travail des surveillants est ignorée par nos dirigeants", constatent le SPS et la CGT. "Pourtant les demandes des personnels sont légitimes : travailler sans risquer sa vie au quotidien, sans devoir subir les rappels sur les repos pour pallier au manque d’effectif."

" Une politique purement comptable "

Les deux organisations syndicales exigent l’ouverture de postes pour la maison d'arrêt de Rouen dès la sortie de la  prochaine promotion d’élèves surveillants.

Ils dénoncent par ailleurs  les carences en personnels, "résultat d’une politique purement comptable de notre administration", ainsi que "l’absence de discipline envers la population pénale et ses conséquences (agressions, autorité bafouée…)" 

Nicolas Bihan, délégué interrégional et secrétaire local du SPS de Val-de-Reuil a annoncé qu'il sera présent aux côtés des surveillants, ce jeudi matin. 
 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com