A Poissy, le commerçant et sa famille étaient rackettés et victimes de violence par trois frères


Mardi 23 Août 2016 à 18:01 l Actualisé Mardi 23 Août 2016 - 23:27



Un commerçant du quartier sensible de Beauregard à Poissy était victime d'un racket organisé depuis plusieurs mois. Las, il a fini par déposer plainte contre ses harceleurs, trois frères et une de leur cousine.

Racketté depuis le Maroc par l'un des frères, le commerçant, un marchand de fruits et légumes âge de 42 ans, avait cessé ses paiements ce qui a provoqué le retour de son racketteur en France. Ce dernier s'est alors installé dans le commerce de sa victime et sous la menace et les violences en a pris peu à peu le contrôle. Il a extorqué, avec l'aide de ses frères les recettes journalières et réclamé toujours plus d'argent (le préjudice a été évalué à 32 200 euros).

Séquestrée et violée

Afin d'être plus convainquant les auteurs n'ont pas hésité à frapper et à humilier les enfants du commerçant. Ce dernier, paniqué, a préféré, par sécurité, quitter le quartier. Les frères violents s'en sont alors pris immédiatement à sa famille séquestrant notamment l'épouse du commerçant. Puis l'un d'eux a jeté au sol le fils de trois ans de cette dernière avant de la violer.

Le 16 août dernier, au petit matin, les policiers de la surêté urbaine de Conflans-Sainte-Honorine, assistés d'un colonne de l'USI (Unité de sécurisation et d'intervention) des Yvelines ont interpellé l'ensemble des auteurs. Après deux jours de garde à vue les trois frères, qui minimisaient les faits, étaient déférés et incarcérés.

Le Groupe d'intervention régional (GIR) a procédé au gel de 8 929 euros d'avoirs des mis en cause.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com