A Petit-Quevilly, les cambrioleurs s'intéressaient aux métaux de récupération


Dimanche 21 Avril 2013 à 21:14 l Actualisé Dimanche 21 Avril 2013 - 21:34



Une entreprise spécialisée dans la récupération et le traitement de mataux en tous genres a été cambriolée dans la nuit de samedi à dimanche 21 avril, à Petit-Quevilly, dans l'agglomération rouennaise. Les faits ont été découverts dans la matinée de ce dimanche par le patron de la société installée 39, rue du professeur Charles Nicolle, en bordure d'une voie ferrée.

Batteries usagées, plomb, inox, aluminium...

Le chef d'entreprise a d"abord constaté que le grillage haut de deux mètres avait été cisaillé. Une brèche qui a sans doute permis aux cambrioleurs de s'introduire à l'intérieur pour y dérober 1,5 tonne de batteries usagées, 80 kg de plomb, 20 kg d'aluminium, 10 kg d'inox et 150 kg de plombs servant à l'équilibrage des roues automobiles.

Compte tenu de l'ampleur du butin, les malfaiteurs ont utilisé un camion pour transporter les matériaux volés. Ils ont également fracturé le portail d'une société voisine, Ecofiltre, probablement pour pénétrer dans l'enceinte de l'entreprise de récupération.

Le montant du préjudice est en cours d'estimation.

Une plainte a été déposée par la victime auprès des services de police.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com