YVELINES.

A Magnanville, un différend de voisinage tourne au pugilat : trois blessés, quatre interpellations


Lundi 9 Février 2015 à 11:09 l Actualisé Mardi 10 Février 2015 - 00:51



Trois blessés, quatre interpellations : tel est le bilan d'un différend entre deux familles qui a éclaté hier dimanche vers 23 heures, dans une cité pavillonnaire rue des Chênes à Magnanville, près de Mantes.

A l'origine, une querelle de voisinage, dont on ignore l'origine, qui dégénère rapidement. Les protagonistes en viennent rapidement aux mains. Des coups sont échangés. Trois membres de la même famille, blessés, se rendent à l'hôpital pour se faire examiner par un médecin.

Roués de coups à la sortie de l'hôpital

Mais alors qu'ils ressortent des urgences, ils constatent que leur véhicule est bloqué par trois autres voitures, occupées par trois ou quatre individus. Il s'agit des voisins qui comptent encore en découdre. De fait, ces derniers se ruent sur les trois membres de la famille et les rouent de coups. Puis, ils remontent dans leurs véhicules pour regagner leur domicile à Magnanville.

De nouveau examiné par un médecin, les victimes des violences présentent chacun de gros hématomes au niveau du visage qui est tuméfié. Un traumatisme crânien est diagnostiqué sur l'un d'eux qui doit passer un scanner.

Deux des agresseurs sont formellement reconnus par les victimes comme étant leurs voisins. Des équipages de police, dont la brigade anti-criminalité, se rend rue des Chênes et interpellent trois suspects, deux hommes et une femme. Un quatrième protagoniste se présentera de lui même dans la nuit, vers 3 heures du matin, au commissariat de Mantes-la-Jolie.

Tous les quatre, âgés entre 18 et 22 ans, ont été placés en garde à vue pour "violences volontaires aggravées".








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com