Publicité.



A Louviers, le braqueur menace de faire sauter la banque : cerné, il se rend à la police


Publié le Mercredi 20 Avril 2016 à 18:09 l Actualisé le 20/04 - 21:46


L'auteur d'une tentative de braquage s'est rendu à la police après plus d'une heure de palabre. Il voulait de l'argent et a menacé de faire sauter la banque a l'explosif ! L'une des deux employées a réussi à actionner l'alarme silencieuse et a alerter sa directrice par SMS.

Il veut la caisse, sinon...

Les faits. Il est 14h30, ce mercredi après-midi. Un individu, le visage découvert, pénètre dans l'agence du CIC, rue du Maréchal-Foch, a deux pas de la place de l'église Notre-Dame en centre-ville de Louviers. L'homme prétexte vouloir ouvrir un compte. Puis, il se ravise et annonce la couleur : "c'est un braquage, fermez l'agence", déclare-t-il. Il précise qu'il porte une ceinture d'explosif équipée d'un dispositif de déclenchement. En clair, il veut de l'argent.

Les deux employées, un peu effrayées, gardent toutefois leur sang froid : au fil de la discussion avec l'individu, l'une parvient à déclencher discrètement le signal d'alarme silencieux et à envoyer un texto à la directrice de l'agence. Ce qui permet à cette dernière d'alerter police-secours.

Un officier de police
va le chercher dans la banque


Plusieurs équipages du commissariat de Val-de-Reuil arrivent rapidement sur les lieux. Un périmètre de sécurité est mis en place. Alors que le dispositif d'intervention se met en place, le chef de poste du commissariat de Val-de-Reuil parvient à entrer en contact téléphonique avec l'individu. Il tente de le raisonner et de l'amener à se rendre. En vain.

Sur les lieux, le commandant Alain Vernoy, obtient de son côté des informations sur la configuration de l'agence. Il détermine que le pseudo-braqueur se trouve retranché derrière une porte cadenassée à l'arrière de la banque. Il s'efforce alors de prendre contact avec lui.

L'officier de police se fait amener une échelle et parvient à s'introduire dans l'agence par une fenêtre située à 4 mètres de hauteur. A l'intérieur des locaux, il entre en contact à distance avec l'individu sans le quitter des yeux. "Le risque que l'homme soit bien muni d'explosif était à prendre sérieusement en compte", relate le commandant Vernoy à infoNormandie.

"Un gros besoin d'argent"

Vers 16 heures, l'individu accepte finalement de se rendre et de sortir de la banque avec le policier. Il est alors interpellé et ramené au commissariat de police où il est placé en garde à vue.

Lors de son audition, l'homme, âgé de 58 ans et domicilié dans un village de l'Eure, a expliqué avoir agi ainsi en raison d'un "gros besoin d'argent". Il traverserait une passe difficile sur le plan personnel et matériel, selon une source proche de l'enquête.

Aucune arme ni explosif n'a été retrouvé sur lui.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE