A Darnétal, les agresseurs blessent d'un coup de couteau leur "producteur" de cannabis


Samedi 11 Mai 2013 à 11:50 l Actualisé Dimanche 12 Mai 2013 - 19:47



Règlement de compte dans le mieux de la drogue ? L'affaire dont viennent d'être saisis les services de police de Rouen y rassemble. Cette nuit de vendredi à samedi, vers 1h30, un homme de 26 ans, prévient le Centre d'information et de commandement (CIC) qu'il vient d'être victime d'une agression à son domicile rue de la Chaîne, à Darnétal, près de Rouen (Seine-Maritime).

Quand les policiers, arrivent pour lui porter secours, ils découvrent un étrange spectacle : des feuilles de cannabis en train de sécher dans l'appartement de deux étages et trois toiles de tente plantées au rez-de-chaussée dans lesquelles se trouvent 57 plants de cannabis en cours de culture ainsi que 18 pousses sous couveuse.

Blessé d'un coup de couteau

La victime explique aux enquêteurs que ses agresseurs, deux "individus de couleur", lui ont mis un coup de couteau au niveau du thorax et qu'ils se sont enfuis en emportant divers objets dont un ordinateur portable lui appartenant. Selon lui, ses agresseurs sont entrés chez lui par effraction. Le jeune homme qui perd son sang est aussitôt transporté au CHU de Rouen, tandis que les policiers poursuivent leur enquête.

Trois équipes de brigade anticriminalité et l'équipe cynophile ratissent tout le secteur. Deux hommes sont rapidement aperçus déambulant dans la rue de la Chaîne transportant chacun des balluchons bizarres.A la vue des policiers, les deux suspects déposent à terre leur butin - il s'agit de plants de cannabis et d'un ordinateur portable - et prennent la fuite chacun de leur côté.

L'un d'eux est vite rattrapé après avoir chuté sur la chaussée en percutant une voiture dans sa fuite. Il est trouvé en possession d'un portefeuille au nom de la victime et un couteau de marque Opinel. Le jeune homme âgé de 20 ans et originaire de Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis), a des traces de sang sur les mains.

Planqué dans la rivière

Le deuxième suspect, 18 ans et domicilié à la Cité Muchedant à Darnétal, est interpellé alors qu'il s'est caché derrière un buisson en traversant la rivière du Robec. Il est récupéré trempé par les policiers qui le connaissent bien pour avoir déjà eu affaire à lui dans différentes affaires.

Les deux agresseurs et la victime ont finalement été placés en garde à vue. Les deux premiers ont été déférés ce dimanche après-midi devantun magistrat du parquet de Rouen. Ils ont été placés en détention provisoire en attendant d'être jugés ce lundi 13 mai en comparution immédiate pour vol par effraction et avec violences en réunion. Le troisième poursuivi pour production et détention de produits stupéfiants, a été laissé libre. Il fera l'objet d'une convocation ultérieure devant le tribunal correctionnel.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com