YVELINES.

70 locataires évacués à Sartrouville : la police enquête sur un incendie criminel


Mardi 3 Février 2015 à 09:24 l Actualisé Mardi 3 Février 2015 - 12:46



Les sapeurs-pompiers ont déployé de gros moyens pour empêcher que le feu se propage à l'ensemble de la cage d'escalier de l'immeuble de 5 étages (photos : I. Michel/Sdis78)
Les sapeurs-pompiers ont déployé de gros moyens pour empêcher que le feu se propage à l'ensemble de la cage d'escalier de l'immeuble de 5 étages (photos : I. Michel/Sdis78)
Soixante-dix personnes ont été évacuées hier soir, après qu'un incendie s'est déclaré dans un immeuble de la rue Saint-Exupéry à Sartrouville. L'origine du feu serait criminelle selon les premières constatations des services de police qui ont ouvert une enquête. 

Peu avant 20h30, les sapeurs pompiers sont appelés à intervenir pour un incendie dans un appartement situé au 3ème étage d’un immeuble de cinq étages. A leur arrivée, les secours procèdent à l'évacuation des habitants de la cage d'escalier puis, par précaution, des autres parties de l'immeuble.

Une femme enceinte hospitalisée

Ils doivent prendre en charge en même temps une vingtaine de personnes incommodées. Neuf d'entre elles, dont une femme enceinte et un enfant de 3 ans, sont transportées à l'hôpital pour des examens complémentaires suite à l'inhalation des fumées. Une salle de théâtre est ouverte à proximité des lieux du sinistre afin d’accueillir les habitants évacués.

L’appartement est entièrement détruit mais, grâce aux moyens déployés par les pompiers de cinq centres de secours (Houilles, Maisons-Laffite, Montesson, Saint-Germaine-n-Laye et Chatou), le feu ne s'est pas propagé aux appartements voisins.

La piste de l'acte criminel

Une fois l'incendie maîtrisé, les habitants sont invités à regagner progressivement leurs logements. Les policiers commencent leurs investigations, afin de déterminer l'origine du feu. Ils auditionnent le locataire de l’appartement incendié : l'homme déclare avoir découvert la serrure de sa porte obstruée de l’extérieur. Selon lui, un produit inflammable  a été coulé sous la porte d’entrée puis s’est propagé dans l’habitation.

Une enquête a été ouverte privilégiant, au vu de ces éléments,  la piste de l'incendie criminel.

 + de photos sur le site du Sdis78








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com