5e édition du festival Moz'aïque, au Havre : 38.000 spectacteurs en cinq jours


Vendredi 25 Juillet 2014 à 17:04 l Actualisé Vendredi 25 Juillet 2014 - 17:18



Le festival s'est déroulé dans un cadre d'exception que sont les Jardins suspendus (Photo DR)
Le festival s'est déroulé dans un cadre d'exception que sont les Jardins suspendus (Photo DR)
Immense succès pour la soirée d'ouverture du festival Moz'aïque, au Havre, qui a rassemblé près de 3.500 personnes venues écouter et savourer l'exceptionnel trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf, par ailleurs compositeur, notamment de musiques de films, arrangeur, producteur et professeur d'improvisation.

Durant cinq jours, le festival Moz'aïque, devenu seulement après quatre éditions un événement d'envergure nationale, a accueilli près de 40 concerts et 180 artistes avec une programmation mêlant aussi bien la musique classique, le jazz, que le blues, latino, rock, afro, etc. 
 
38.000 visiteurs sont venus en famille ou entre amis aux Jardins Suspendus, scène idyllique, perchée au-dessus de la mer, l’endroit rêvé pour savourer, et danser sur toutes les musiques du monde avec, parmi d'autres, Roberto Fonseca et Fatoumata Diarra, Neal Black and the Healers, Winston Mc Anuff et Fixi, Mohamed Abozekry, King King, ou bien le Havrais Marc Minelli qui a eu l’honneur de conclure le festival.
 
Pour cette 5ème édition, l’espace du Café musique est redevenu un lieu privilégié d’échanges et de détente où chaque soir, Bul Mazette a invité le public à danser swing, musette, cha-cha-cha, tango, tout comme les burlesques Bart and Baker qui ont enflammé la dernière soirée le dimanche.  
 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com