SEINE-MARITIME.

250 lycéens manifestent dans les rues de Barentin pour leur sécurité

Les élèves et parents d'élèves réclament un aménagement de sécurité devant le lycée Bartholdi où une jeune fille de 17 ans a été renversée et blessée le 3 février dernier.


Lundi 16 Février 2015 à 18:05 l Actualisé Mardi 17 Février 2015 - 00:40



Elèves et parents d'élèves militent pour l'installation de ralentisseurs devant le lycée, avenue Aristide Briand (Photo d'illustration)
Elèves et parents d'élèves militent pour l'installation de ralentisseurs devant le lycée, avenue Aristide Briand (Photo d'illustration)
Le 3 février dernier, une élève de 17 ans a été renversée et légèrement blessée par une voiture dont le conducteur a pris la fuite devant lycée Bartholdi, avenue Aristide-Briand à Barentin. Cet accident a ému les élèves mais aussi, les enseignants et parents d'élèves.

La sécurité aux abords de cet établissement d'enseignement profesionnel qui accueille plusieurs centaines d'élèves est depuis lontemps pointée du doigt. Les élèves réclament un aménagement de sécurité, à savoir l'installation de ralentisseurs et d'une signalisation plus visible des automobilistes.

C'est le sens de la manifestation qui a été organisée ce lundi matin devant le lycée et dans les rues du centre-ville de Barentin et dans la zone commerciale. Elle a rassemblé 250 élèves environ qui ont défilé dans le calme, banderoles revendicatives au vent, entre 10h20 et 11h30. Les organisateurs avaient prévu une nouvelle manifestation dans l'après-midi à partir de 15 heures, mais ils en ont été dissuadés par les gendarmes pour des raisons de sécurité.

Une pétition a par ailleurs été lancée, mettant en cause l'inaction de la municipalité dont l'attention est attirée, selon des parents d'élèves, depuis longtemps sur cette question de la sécurité aux abords du lycée.

 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com