Publicité.



15 professionnels sous un même toit : la 5ème Maison de santé pluridiscplinaire ouvre à Gaillon


Publié le Vendredi 4 Septembre 2015 à 13:13 l Actualisé le 04/09 - 14:29


La Maison de santé de Gaillon (Photo), inaugurée ce vendredi, est la 5ème à ouvrir dans l'Eure, après Bourth, Saint-André de l'Eure, Cormeilles et celle de la Madeleine-de-Nonancourt
La Maison de santé de Gaillon (Photo), inaugurée ce vendredi, est la 5ème à ouvrir dans l'Eure, après Bourth, Saint-André de l'Eure, Cormeilles et celle de la Madeleine-de-Nonancourt
Une Maison de santé pluridisciplinaire (MSP) est inaugurée aujourd'hui vendredi à Gaillon. C'est la cinquième à ouvrir dans l'Eure, un département particulièrement frappé par le sous-équipement médical. 

L’occasion pour le préfet, René Bidal, de rappeler que "l'accès de tous les français à des soins de qualité sur l’ensemble du territoire national est une priorité absolue pour le gouvernement avec l’objectif de faire reculer les déserts médicaux. Ainsi, le regroupement pluri-professionnel en soins de premier recours, troisième objectif du « pacte territoire santé », est encouragé sous la forme de maisons de santé pluridisciplinaires (MSP)." 
Médecins et infirmières...
A 15 sous le même toit
Le département de l’Eure, se situe au premier rang des départements ayant la plus faible densité médicale, avec 167 médecins pour 100 000 habitants contre une moyenne nationale de 334 médecins pour 100 000 habitants.

Pour endiguer ce phénomène, quatre maisons de santé pluridisciplinaires ont été créées dans l'Eure depuis 2013, à Bourth, Saint André de l’Eure, Cormeilles et La Madeleine de Nonancourt. La 5ème MSP, implantée à Gaillon (5, rue Roland Roche) regroupe 15 professionnels de santé dont 8 médecins généralistes, des infirmières ainsi que des paramédicaux, les services sociaux départementaux , le réseau local de prévention de la santé et l’association intercommunale des personnes âgées. 
Un équipement de près
de 3 millions d'euros
"L’Etat a participé à son financement à hauteur de 245 000 euros pour un coût total de 2,9 millions d’euros", souligne le préfet, tout en saluant la concrétisation de ce projet qui s’inscrit dans "une volonté forte de réduire les inégalités dans l’accès aux soins de nos concitoyens par la mise en service de structures d’accueil innovantes et adaptées aux enjeux locaux".





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE