Publicité.



140.422 € d'aides pour soutenir l'action sociale en Seine-Maritime


Publié le Lundi 24 Juin 2013 à 14:06 l Actualisé le 24/06 - 14:23


Au cours de la commission permanente du 17 juin 2013, Didier Marie, Président du Département de Seine-Maritime, a décidé d’accorder un total de 140.442€ aux associations et organismes oeuvrant dans le domaine de l’action sociale.

Voici le détail de ces aides et ce à quoi elles vont servir :

- 6 780 € à l’association « Ensemble vers l’Insertion » qui intervient dans les 6 structures Foyers de Travailleurs Migrants/Résidences sociales du territoire de l’agglomération rouennaise gérées par ADOMA (Rouen, Petit-Quevilly, Déville lès Rouen, St Etienne du Rouvray et Caudebec lès Elbeuf).

- 762 € à l’Association pour la Visite des Malades en Établissements Hospitaliers (V.M.E.H). L’association intervient sur de nombreux sites : Rouen, Maromme, Darnetal, Petit-Quevilly, Sotteville, Bois-Guillaume St Léger du Bourg Denis, Oissel, Mt St Aignan, Déville, Dieppe, Fécamp, Le Havre et Neufchâtel.

- 32 000 € à l’Association Relais Accueil Gens du Voyage Agglomération Rouennaise (R.A.G.V) pour l’activité de son centre social.

- 2 000 € à La Porte Ouverte. L’association existe depuis 1973. La Porte Ouverte a pour objectif d’établir une relation humaine fondée sur la parole, de permettre au visiteur d’exprimer sa souffrance, d’entamer une réflexion de dépasser un état de crise et de retrouver, avec ses potentialités, toute sa place parmi les autres. Elle propose une écoute bienveillante et non directive auprès des personnes en difficulté. Afin d’apporter cette aide, 8 bénévoles, à l’écoute des personnes, bénéficient d’une formation et d’une supervision avec un psychanalyste, ainsi que de formations thématiques

Depuis 2011, le pourcentage d’accueil des femmes âgées de plus de 60 ans est en augmentation La Porte Ouverte constate assurer un soutien à des personnes en difficultés avec des pathologies psychologiques de plus en plus lourdes.

- 10 000 € à La Malle aux Affaires. Cette association havraise oeuvre dans le quartier de l’Eure de la ville du Havre et a repris une activité de l’Armée du Salut qui avait cessé en juillet 2004.

- 7 900 € à l’Association S.O.S. Bébé. L’association existe depuis 1992 et est située en centre ville du Havre dans un local mis à disposition par la ville. Elle fonctionne toute l’année et pas seulement en période hivernale et accueille 4 après-midi par semaine des familles avec ou sans ressources, vivant des minima sociaux afin de leur apporter une aide concrète pour des enfants de 0 à 5 ans. Elle fournit du lait 1er âge, farine, petits pots ainsi que du matériel de puériculture, des couches et des vêtements. Son rayon d’action est la ville du Havre en lien avec le CCAS et l’agglomération. Les familles sont orientées par les CMS et l’hôpital.
Rouen, le 24 juin 2013

- 24 000 € à l’Association Havraise pour l’Accueil, la Médiation et l’Insertion (A.H.A.M). Parmi ses différentes activités, l’Association mène une action de « médiation interprétariat » qui consiste à : apporter une réponse aux problèmes de communication entre les familles étrangère et les services publics, favoriser l’insertion du public primo-arrivant en facilitant l’accès aux services de droit commun, permettre l’appropriation de ces services dans un objectif d’intégration et faciliter la relation parents/écoles par une meilleure compréhension du fonctionnement scolaire.

- 20 000 € à l’Association Gonfrevillaise d’initiatives d’Échanges et de Solidarité (A.G.I.E.S). Agréée centre social depuis 1997, l’Association regroupe plus de 600 familles adhérentes (75% sont gonfrevillaises ou gainnevillaises). Elles participent aux activités qui répondent à 2 types de besoins sociaux :
* renforcer, maintenir, identifier les liens sociaux entre les habitants
* accompagner les parents dans leur rôle éducatif.

L’association est organisée en 3 pôles d’activité : pôle petite enfance (halte d’enfants, lieux d’accueil parents enfants, relais assistante maternelle…), pôle enfants ados (accueils post scolaires primaires, accueils post scolaires collégiens, projet réussite éducative, séjours…), pôle familles (vacances familiales, ateliers de vie quotidienne, point info famille…).

- 20 000 € au Petit Marché. C’est dans le cadre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale que le Petit marché a ouvert depuis le mois d’octobre 2011. Cette association a pour but d’apporter une aide alimentaire dans le respect de la dignité des personnes et de les aider à réaliser un projet d’insertion sociale ou socioprofessionnelle. Elle couvre une partie de l’agglomération dieppoise, les zones urbaines sensibles (Janval, Val Druel , les Bruyères )et Neuville-lès-Dieppe.

- 13 000 € à l’Association des Centres Sociaux de Dieppe ( ACSAD). Elle a pour but la mise en réseau, la représentation et le soutien des centres sociaux de l’arrondissement de Dieppe.

- 4 000 € à la Croix Rouge Française de Dieppe. L’antenne de Premier Accueil Social Médicalisé (APASM) de la Croix Rouge est bien identifiée par le CCAS et les CMS comme structure d’accueil de proximité pour y dispenser une écoute, des soins, une veille sociale, une aide alimentaire. La présence de l’assistante sociale de la permanence d’accès aux soins de santé, de médecins, de l’Équipe mobile de psychiatrie et de précarité contribue à une intervention pluridisciplinaire complémentaire à la relation d’aide des travailleurs sociaux du Département.




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE